Lettre à mes enfants – Mam’termante

Aujourd’hui, en cette fête des mères, je voulais m’adresser à mes enfants, à ma fille qui je sais lit mes articles, à mon fils, car ils sont ma joie de vivre, ma force…

Quand je suis triste, fatigué, je vous regarde et je retrouve mes forces.

J’aime vous voir vous épanouir, jouer ensemble, jouer séparément aussi quand vous avez besoin de votre intimité.

Ma fille, ma princesse, mon ange, mon petit cœur, tu aies tellement pleine d’empathie, gentille, rempli de joie de vivre, tu veux aider tout le monde, les animaux, la terre sont ta passion,

Tu rêves d’aller au Japon, que l’on ait plein d’animaux à la maison, d’être dessinatrice de manga ou chez Disney ou juge des enfants.

Je te vois grandir à une vitesse folle, tu deviens une belle et douce adolescente.

Mon fils, ta douceur, ta joie de vivre, tes rires, tes chansons « maman je t’aime » me font voir la chance que j’ai d’être ta maman.

Tu es toujours pleins d’énergie et de bonne humeur.

Tu parles de dragon, de dinosaure, de voiture, chaque jour, tu as une imagination folle et ça me fait rêvé.

Tu rêves de faire « voiture de course « comme métier et tu as un amour inconditionnel envers les animaux et ils te le rendent bien.

Continuer d’être comme vous êtes, des enfants pleins de vie, joyeux, souriant…

Votre sensibilité est une force, ne l’oublier jamais.

N’écoutez pas les gens qui vous rabaissent, vous font des réflexions méchantes, raciste, désobligeantes ou se moque de vous.

Vous pouvez être fière de vous.

Si j’avais une baguette magique je réaliserais vos rêves les plus fous, maintenant tout de suite, je n’en ai pas mais j’entends et j’écoute vos rêves, je ferrais tout pour les réaliser.

Je continuerai d’être la meilleure maman pour vous, de vos écouter, d’écouter vos besoins, vos envies.

J’essaie de vous apprendre à ne pas faire de différences, le consentement, le féminisme, le libre choix, le respect, la bienveillance envers vous et les autres.

Je continuerai de vous dire je t’aime chaque jour

De remontrer la couverture sur vous quand je vais me coucher, en vous faisant un bisou et en disant je t’aime dans le creux de votre oreille, chaque soir en allant me coucher.

Je chercherais à être la meilleure personne possible pour vous.

Même si je dis ne suis pas d’accord sur certaines choses avec vous, que je dis non, ce n’est pas pour vous faire de la peine, c’est pour vous protéger.

Je me vois parfois être la maman que je ne veut pas être, trop protectrice, qui crie, je vous demande pardon.

Sachez mes amours que jamais je ne dirais ou penserai du mal de vous.

Que je serais toujours là pour vous, jour et nuit.

Vous voir grandir, est ma plus grande joie, ça me fais peur bien sûr.

Vous voir faire vos messes basses pour me préparer des surprises et des spectacles me remplit de joie.

Vous m’avez fait découvrir le plus beau métier du monde et le plus dur, maman…

Vous m’avez fait découvrir l’allaitement, le cododo, le maternage, le portage…

Vous me montrer chaque jour, quelle maman je dois être.

Je sais que vous accomplirez de belles choses.

Je vous aime, de tout mon cœur, à la folie, plus que tout au monde, Haut haut haut.

wp-1591278394243.jpg


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram

*La page Facebook de Mam’termante

*Retrouvez-nous sur Twitter aussi ?

*Et à vous abonner au blog, si ce n’est pas déjà fait ?

L’article Lettre à mes enfants – Mam’termante à été publié en premier sur mamtermante.com

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

%d blogueurs aiment cette page :