le manque d’allaiter, une sensation douce amère – Madame la marquise

Aujourd’hui, je prends mon clavier pour vous raconter ce sentiment qui me prends aux tripes lorsque je croise une maman qui allaite…

Hier, dans le bus, la semaine passée, au centre commercial, au parc, a l’arrêt du bus, partout… depuis la rentrée j’ai l’impression que toutes les mamans allaitent…

Je les vois partout, littéralement…

Et, il faut le dire, le sentiment qui m’envahit c’est la jalousie, le regret, et après la tristesse… c’est une sensation douce amère

Oui je le dis : ces mamans je les envies….

Cela me manque… sa petite main qui tripote mon dos, ses petits yeux dans les miens, son calme lorsqu’elle tétait, son bonheur, oui tout cela me manque… nos siestes d’après la tétée, ses petits yeux qui se fermaient de contentement et ce petit sourire qui voulait dire « je suis repue maman, merci »

Oui tout cela me manque… cela me manquait déjà depuis 3 mois mais voilà, la rentrée, la nounou, mon bébé qui s’autonomise (elle se tiens debout seule, mange ses pom’potes seule, joue seule, le nombres de choses qu’elle fait seule s’allonge…), et bien tout cela fait que son allaitement me manque….

Vous me direz : mais c’est dans l’ordre des choses!! C’est normal, elle grandit!!

Sauf que je sais que le sevrage naturel chez l’homme se situe entre 2 ans et demi et 7 ans, donc je sais qu’elle en a encore besoin biologiquement, que 7 tout petits mois ce n’est rien du tout, que mes seins qui perdent encore du lait eux non plus ne m’aident pas, que si c’était à refaire je ne le referais pas… Mais que lorsqu’il y aura bébé 2, lui n’aura aucun biberons avant 1 an, ceci afin d’éviter cette confusion sein tétine et qu’il ne veule plus du sein 

Et j’ai cette petite voix qui me dit que l’année est passée bien vite…

j’ai cette petite voix qui ce soir me disait : tu te rends compte que tu lui mets son premier pyjama depuis le mois de juillet? Et que la dernière fois que tu lui as mis un pyjama elle ne tenait pas assise?

Et dans tout ces questionnements, ces petites phrases assassines, j’en ai une qui me dit : tu aurais dû continuer a allaiter…. Oui j’aurais dû, oui j’ai commis des erreurs, comme chaque parents, j’ai commis des erreurs car je n’étais pas informée de certains risques, que je ne savais pas que la tétine ou le biberon pouvaient mettre fin à un allaitement, que je ne savais qu’il existait des pics de croissance qui faisaient que bébé tétait plus et qu’il ne fallait pas remplacer ces tétées par la tétine au risque d’avoir une baisse de lactation ou que bébé ne sache plus téter correctement le sein…

Il y a tellement de choses que je ne savais pas…

Mais aujourd’hui ce billet il est pour toutes ces mamans qui allaitent, allaiteront, (ou pas d’ailleurs) : profitez, mais profitez vraiment!! Faites vos choix, ceux qui vous tiennent à coeur, car cette période de la toute petite enfance passe si vite qu’il vaut mieux en profiter en faisant des choix réels, des choix qui ne vont peut-être pas dans le même courant que les autres, mais des choix qui vous rendront heureuse vous et votre bébé! Car oui cela passe vite… Très vite, alors mieux vaut vivre cette période dans l’amour et la sérénité (même si vous devez imposer vos choix, si dans la bulle familiale l’amour et la sérénité règne c’est gagné!)

C’est une phrase que l’on entends souvent pendant notre grossesse et dans les jours qui suivent l’accouchement : profitez, cela passe si vite!! Cette phrase, on l’entends si souvent que l’on réponds machinalement : oui, oui t’inquiète !

Mais cette phrase c’est bien le seul et vrai conseil que l’on doit suivre : profitez, cela passe tellement vite…. que ce soit l’allaitement, le biberon, ou toutes ces petites choses de bébé : cela passe réellement très vite!!!

XOXO

Angèle

L’article le manque d’allaiter, une sensation douce amère – Madame la marquise à été publié en premier sur angeliquemarquisedescouches.com

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

%d blogueurs aiment cette page :