La vérité sur le congé parental – Madame la marquise

Les vacances scolaires se terminent dans 15 jours, et avec elles ma première année de congé parental, première année avec mes deux petits SEULE

(oui parce que avec des journées de 12h Mr papa il peut pas vraiment aider sur ses jours de boulot)

Cette année aura été éprouvante et ce sur plusieurs points, et avec cet article j’aimerais  vous dire pourquoi…

  • Le congé parental c’est fatiguant : on ne le dit pas assez mais être à la maison avec 2 enfants de -3 ans tout le temps avec très peu de pause c’est fatiguant, c’est fatiguant physiquement (porter, se baisser, être debout, allaiter), c’est fatiguant psychiquement (les sollicitations constantes des enfants sont je pense le plus fatiguant), alors ménagez vous, ménagez vous des temps seule, des temps pour souffler, vous aérer, penser à autre chose, ne pas vous couper du reste du monde

=> le burn out parental 

  • Le congé parental c’est précaire : lorsque nous avons pris la décision que je reste à la maison nous avons calculé, recalculer et pris la décision après avoir pesé le pour et le contre, parce que oui dans notre cas je touche plus en congé parental qu’en travaillant (2 parents en horaires atypiques, les frais de garde, etc…) mais soyons honnêtes : 392 euros c’est rien, que dalle et balai d’crin (encore moins qu’un RSA c’est vous dire)
  • Le congé parental c’est être isolée : j’ai pour ma part la chance d’être entourée, d’avoir des amies, le blog, mais franchement : comment elles faisaient nos mères ? Nan parce que franchement on est seules… vraiment seules parfois…
  • Le congé parental c’est se transformer en aide à domicile/cuisinière /infirmière/animatrice/ (rajouter les mentions non notées) : le partage des taches lorsque l’un des parents est au foyer c’est rare (ou alors je ne sais pas faire), ici j’estime que comme je suis à la maison Mr. Papa n’a pas à soccuper de la logistique mais de prendre le relais avec les enfants lorsqu’il fini sa journée (mais c’est chez nous hein! Chacun fait comme il veut!)
  • Le congé parental c’est beaucoup d’amour : oui il y a des choses qui pèchent, oui je suis crevée, oui j’ai frôlé le burn out en mars, oui on touchent que dalle, oui on est multitâche, mais oui : être à la maison c’est voir grandir ses enfants, c’est ne rater aucunes de leur première fois, c’est consoler les chagrins, rire avec eux, entendre les premiers « je t’aime », les premiers bisous, les premiers câlins, c’est pouvoir allaiter sans se poser de question, c’est jouer, dessiner, inventer avec eux!

Bref, le congé parental en France n’est pas au top, le congé parental demande quelques ajustements, mais le congé parental offre quelques choses d’indéniable : du temps avec ses enfants, ce temps qui passe trop vite selon nous!

Et vous congé parental ou non?

XOXO

Angele 

L’article La vérité sur le congé parental – Madame la marquise à été publié en premier sur angeliquemarquisedescouches.com

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

%d blogueurs aiment cette page :